mercredi 8 mars 2017

DMD RACER & MASQUE GHOST


Cela fait quelques mois et pas mal de bornes que j'ai adopté le DMD "Racer". Après pas mal d'années en jet à écran d'abord, puis en jet "open face" je cherchais autre chose. De ce point de vue, le Racer peut être vu comme un jet OGM. En lui injectant le gène de la mentonnière, on conserve le contact avec les éléments, on garde les dents blanches, voire même on les conserve... 
C'est donc un bel objet, noir mat, très beau traitement de surface et finition générale de belle facture. Intérieur démontable (facilement) et lavable, il a tout d'un grand. Première bonne surprise, annoncé à 1300g (+/- 50g) la balance m'annonce 1208g. Plus que mon AGV RP60, (985g) mais raisonnable, ce qui va se confirmer à l'usage.
Une fois en place, sur la tête bien entendu, j'ai la confirmation que la grille des tailles est correctement calibrée. C'est le second casque que j'achète en VPC et cette fois ci encore, aucun souci de ce côté. Le confort est excellent, alliant la douceur du rahat loukoum au maintien de la gaine 18 heures de Playtex. Côté champ de vision, bien que la "fenêtre" paraisse réduite, c'est plutôt pas mal. Va rouler!
Le verdict de la route me confirme que c'est vraiment le bon choix. Les sensations du jet sont bien là, être en prise avec les éléments avec un champ de vision sécurisant et en prime la protection de l'intégral. J'utilise une paire de lunettes de soleil Oakley, faciles à enfiler et même sur des runs de plus de 600 bornes, aucun souci de remous d'air ou autres problèmes oculaires.
Par contre, malgré la protection supérieure à un open face, c'est avec la pluie que les choses se compliquent. Ca pique quand même.  DMD propose un écran à fixer sur les trois pressions frontales. Je pense que le problème de formation de buée à l'arrêt est inévitable par temps froid. Probablement pas terrible. J'étais partant pour la solution du masque, à ce détail près qu'un essai pour vérifier la compatibilité casque/lunettes est indispensable. Problème résolu lorsque les Italiens ont proposé dans leur catalogue le masque "Ghost" dédié au "Racer" et au "Seventy Five".
Il se met facilement en place, tient bien grâce à la large sangle élastique de maintien. Il épouse parfaitement la fenêtre du casque et le visage. La mousse, confortable permet de rouler un bon bout sans désagrément aucun. Cerise sur le gâteau, il me permettra éventuellement avec son écran clair (existe en fumé) de quitter le cercle des gentlemen et de rouler la nuit. 
Tout en restant fidèle à mes lunettes de soleil préférées, le "Ghost" rangé au fond de la sacoche permettra de faire face à tous les aléas de la route et c'est bien ce qui m'intéresse.  
Le Racer, qui existe par ailleurs en blanc, Tribal et Flash (deux versions personnalisées) allie les qualités du jet et de l'intégral et un style tout en rondeurs qui a joué son rôle dans mon choix. A mon sens, le meilleur compromis entre les deux pour une pratique relax de la moto.