jeudi 18 mai 2017

KODLIN RACING FLK


Pour changer un peu des Sportsters à tendance cool et dépouillés, traversons un peu le Rhin. Parlons en. Je gage que pour quitter l'atelier de Fred Kodlin avec un tel engin, c'est dialyse directe. Car il faut bien compter deux reins, et peut-être même plus. Je ne détaille pas la facture, mais vu les tarifs (connus) de certains éléments présents sur l'engin et ceux que j'imagine sans trop de peine pour d'autres, on ne garde son intégrité qu'avec un bel héritage ou une position avantageuse au CAC 40. Bref, faire un Sporty pour rouler en mode TLB* sera plus avantageux pour le portefeuille.

*Traîne La Bite